Vente immobilière à Beaujolais : les étapes essentielles à entreprendre

Partager sur :
Vente immobilière à Beaujolais : les étapes essentielles à entreprendre

Comme tout grand projet, une vente immobilière dans le Beaujolais comme à Lyon se prépare. Découvrez les principales étapes qui le composent et les précautions essentielles à prendre à chacune d’elles pour être certain de réaliser la transaction dans des conditions avantageuses.

Les diverses phases de la mise en vente

La mise en vente du bien rassemble toutes les étapes qui permettent de favoriser la quête d’un acheteur. Concrètement, cela consiste à :

  • estimer le bien au prix le plus juste : pour s’assurer de proposer un montant qui s’aligne aux valeurs courantes, il est conseillé de confier l’estimation immobilière à un professionnel ;
  • savoir mettre la propriété en valeur : les rénovations à entreprendre dépendent essentiellement de l’état du bien et doivent répondre aux exigences du marché ;
  • rédiger une annonce accrocheuse : des mentions légales sont indiquées par la loi et doivent être complétées par des illustrations de qualité ;
  • réussir les visites immobilières : en les préparant avant le jour J et en proposant des rendez-vous individuels aux acquéreurs potentiels.

À cela s’ensuit une sélection rigoureuse de l’acheteur idéal. Il est crucial de bien vérifier sa solvabilité et la cohérence de son plan de financement.

Les principales étapes de la vente

La vente proprement dite survient une fois que vous aurez retenu une offre d’achat de la part d’un acquéreur potentiel. Dès lors, les prochaines étapes s’entreprendront avec lui :

  • l’établissement et la signature du compromis de vente : 

Cet avant-contrat doit présenter les modalités de la transaction, c’est-à-dire celles que vous avez fixées avec l’acquéreur. Pour éviter tout malentendu, il est conseillé de confier sa rédaction à un professionnel. Ensuite, signez-le après avoir approuvé son contenu.

  • la signature de l’acte authentique : 

C’est l’ultime étape de la transaction. Elle doit s’effectuer en présence d’un notaire. Ce dernier s’assure en amont de l’authenticité de tous les documents. Notez que si l’acheteur a déjà engagé un officier public, vous pouvez faire appel à un autre pour le seconder.